Histoires pour les petits explore tous les genres du récit. Les trois de ce mois-ci ne font pas excep- tion et se différencient par le ton et l’illustration.
L’arbre à mots, fable poétique sur la difficulté à com- muniquer, encourage les plus réservés à cueillir et savourer les mots à leur rythme, pour ensuite les partager.
Mousse à l’école des pirates emprunte au récit d’aven- tures sa vivacité et son audace, pour entraîner nos petits lecteurs à la persévérance et à la confiance.
Enfin, La rentrée de Roméo, tranche de vie quotidienne pensée comme une valse hésitante, aborde les sen- timents ambivalents des enfants désireux à la fois de s’élancer et de s’accrocher, et ceux des parents tentés de les encourager et de les retenir dans un même mou- vement. Car la rentrée est pour tous un moment fort, qui mérite des histoires pour être traversé main dans la main. Bonne rentrée !

Le magazine Histoires pour les petits n°155 de septembre 2016 vous propose :

L’Arbre à mots

Petit Ourson ne sait pas parler. Du coup, il n’a pas d’amis avec qui discuter dans la cour de récré. Mais Petit Colibri lui fait découvrir le dicocotier : un arbre où les mots poussent comme des fruits ! Un récit poétique, pour donner le goût d’apprendre.

Mousse à l’école des pirates

Mousse veut devenir pirate et embarque sur le bateau de son père. Sacré défi pour une fillette, confrontée à un équipage de vieux loups de mer ! Découvrira t-elle le trésor de l’île ? Un récit d’aventure qui montre qu’à cœur vaillant, rien n’est impossible.

La rentrée de Roméo

À l’école, Roméo veut rester dans les bras de sa mère… jusqu’à ce qu’elle le pose sur le sol ! Il peut alors courir vers la maîtresse et ses nouveaux copains ! Une histoire tendre et quotidienne, pour savoir s’éloigner et mieux se retrouver.

Meli-mémoLa souris du cartable

GuiliLe professeur

Le mois prochain

Dès le 16 septembre, découvrez le numéro d’octobre d’Histoires pour les petits. Vous suivrez Margot qui, poussée par la gourmandise, affronte les bruits de la nuit dans la grande maison de son papi. Puis vous verrez comment Paco qui rougit sous son grand chapeau, passe de timide à intrépide. Et enfin vous saurez toute la vérité sur le Grotouille, terreur de la forêt qui n’est pas, mais alors pas du tout, ce que l’on croit ! À bientôt !

Publié le