Histoires pour les Petits est un titre qui fait une promesse : celle de plonger ses lecteurs, petits et grands, dans le bain de la littérature pour enfants, et de proposer des histoires conçues pour guider les plus petits dans leur compréhension du récit.
Histoires pour les Petits est un « magazine de choix » : celui du jeune lecteur. Parmi trois histoires, il peut en effet élire sa préférée, que ce soit pour un soir ou au-delà, et élaborer sa bibliothèque intime, tissée de rencontres avec des thèmes, des émotions, des héros, des expériences contrastées.
Histoires pour les Petits est un titre engagé : pour le bonheur de l’enfant et de l’adulte réunis autour d’une émotion littéraire comme autour d’un repas généreux et complice.
Alors, en ce mois de la Semaine du goût, cultivons la saveur douce-amère-sucrée-acide-salée (bref, parfaitement équilibrée) des histoires à partager !

Au sommaire du n°156 d’octobre 2016 :

L’heure des Bonbons

Poussée par la gourmandise, une fillette affronte avec courage les bruits de la nuit dans la grande maison de son papi. Une histoire de suspense et de famille, dont la chute fait sourire autant que se réjouir.

Paco et son chapeau

Paco est seul sous son grand chapeau… Jusqu’à ce que le vent l’emporte et laisse le héros tête nue, sans rien pour le couper du monde et des gens qui lui ouvrent les bras. Un récit poétique sur la timidité et l’audace qu’il faut pour la surmonter.

Gare au Grotouilles

Petit Renard, Petit Lapin et Petite Grenouille partent en forêt se venger du Grotouille, ce monstre que les adultes évoquent sans arrêt pour les dissuader de faire des bêtises. Une farce irrésistible qui prend les grands à leur propre piège.

Méli-Mémo : Gare au Grotouille

Si j’étais timide

Guili : Le Gardien de but

Le mois prochain

Dès le 14 octobre, découvrez le numéro de novembre d’Histoires pour les petits. Vous partagerez de grands frissons avec Tom Pouce avant qu’il ne retrouve le chemin de la maison. Vous adorerez vous moquer de la sorcière Pétoche qui, croyant porter aux enfants d’affreux cauchemars, sème de doux rêves. Enfin, vous entrerez dans la danse des souris qui n’ont pas peur de faire des entrechats, que le chat soit là… ou pas ! À bientôt !

Publié le